Auston Matthews - un talent qui fait son chemin en Suisse

21-12-2015

Il n’a que 18 ans mais pourrait bien, d’ici quelques années, être considéré comme le meilleur joueur à avoir jamais disputé la Coupe de Suisse: l’attaquant américano-mexicain des ZSC Lions Auston Matthews est un véritable phénomène sur les patinoires helvétiques.

Généralement, les joueurs choisis au premier rang du repêchage de la NHL sont soit des Nord-Américains qui ont fait leurs classes dans les ligues juniors canadiennes ou américaines, soit des Européens qui ont déjà joué chez les professionnels dans leur pays. Né quelques jours trop tard pour être drafté en 2015, Auston Matthews a lui opté pour une année de transition en Suisse. Cela lui permettra d’effectuer ses débuts en NHL la saison prochaine avec déjà une année de compétition chez les professionnels dans les jambes.

En 22 matches de NLA, Auston Mattews a déjà comptabilisé 14 buts et 11 assists, en plus des quatre buts inscrits en trois matches de Coupe de Suisse. «La NLA est une bonne ligue et je prends du plaisir à évoluer dans cette équipe. Les ZSC Lions sont une grande organisation et jusqu’à présent tout se passe bien», indique l’attaquant. «Je n’ai jamais regretté d’être venu en Suisse et je suis persuadé que c’était le bon choix pour moi. C’est un bon défi pour moi. Les joueurs sont plus âgés et matures. C’est définitivement plus difficile de jouer ici.»

Son objectif à Zurich est de franchir une étape avant de faire ses débuts la saison prochaine dans une formation de NHL qui sera connue l’été prochain, lorsqu’il sera selon toute vraisemblance drafté en première position. Diplomatiquement, le jeune talent dit n’avoir aucune préférence même si durant son enfance, ce sont les Phoenix Coyotes (aujourd’hui Arizona Coyotes) qu’il encourageait à la patinoire, avec à leur tête Shane Doan ou encore l’ancien attaquant du CP Berne Daniel Brière.

Pour parvenir à ses fins, le jeune homme peut compter à Zurich sur l’ancien entraîneur de la NHL Marc Crawford. Un paramètre qui a joué dans sa décision. «C’était bien sûr très important. Il m’a beaucoup appris. Il a entraîné beaucoup de bons joueurs et je pense que j’ai beaucoup à apprendre de lui», déclare-t-il. 

La Suisse lui permet également de vivre quelques expériences particulières dont la Coupe de Suisse fait partie. Jouer contre une équipe d’un niveau inférieur n’est pas envisageable en Amérique du Nord, au contraire de la Suisse depuis la réintroduction de la Coupe de Suisse il y a une année. Une donne qu’Auston Matthews apprécie, comme en prouvent son but lors de la victoire 9-2 à Coire, celui lors du succès 4-2 face aux SCL Tigers ou ses deux réussites lors de la victoire 5-2 face au HC Ambri-Piotta.

Au quotidien, le jeune homme de 18 ans s’est familiarisé avec sa nouvelle vie en Suisse, même s’il a dû remplacer ses burritos préférés par des kebabs. «Ils sont très bons aussi. J’ai également essayé la fondue. Il y a beaucoup d’endroits agréables ici, si bien que je m’ennuie pas. Zurich est ma ville pendant une année et j’en profite au maximum», poursuit-il. La présence de sa mère à ses côtés lui permet également de retrouver de temps à autre les saveurs de la cuisine mexicaine.

Au programme d’Auston Matthews figure désormais les Mondiaux M20 à Helsinki. Comme avec les ZSC Lions, ses objectifs avec l’équipe des Etats-Unis sont élevés. «Si vous n’y allez pas pour remporter le titre, cela ne sert à rien d’y participer. Notre organisation est connue pour gagner et c’est ce qu’on attend de nous», conclut le jeune talent.